Négocions !

La CFTC Hauts-de-France a noué un dialogue social avec les partenaires sociaux soucieux de sortir par le haut de cette crise sanitaire : des échanges réguliers sont réalisés avec FO, CFE-CGC et CFDT pour les organisations représentant les salarié(e)s d’une part et avec U2P , CPME et MEDEF pour les organisations représentant les employeurs d’autre part.

Cette démarche est motivée de part et d’autre par un constat simple : les salarié(e)s font vivre l’entreprise et l’entreprise fait vivre les salariés. Autrement dit, nous ne pouvons pas subvenir au besoins de nos familles si l’économie reste à l’arrêt. Notre système social, et la solidarité qu’elle déploie pleinement depuis le début du confinement, trouvera vite ses limites si l’activité économique qui l’abonde n’est pas remise en route. Pour autant, si la reprise du travail au plus tôt est une nécessité, elle doit s’effectuer avec méthode et pour des priorités identifiées. D’où la nécessité d’échanger, de confronter les réalités rencontrées et les points de vue.

L’objectif des partenaires sociaux est de concilier les priorités des uns et des autres en recherchant le juste équilibre. Il est de contribuer à la gestion de ” l’instant présent ” que représentent la préservation de la santé de ceux qui sont à leur poste côté des salariés et la recherche de trésorerie pour payer les salaires côté employeurs. Il est également d’anticiper “l’instant d’après”, avec un ” déconfinement ” qui s’annonce progressif, les énormes difficultés financières, les modalités de travail et les besoins de production en grande mouvance …

Ce qui est devant nous oblige au dialogue car l’effort que chacun est (et sera) amené à faire pour sortir complètement de la crise sera significatif dans la durée. Aussi, dès aujourd’hui, que votre entreprise soit en activité ou à l’arrêt, nous invitons les délégués CFTC à développer le dialogue avec l’employeur afin d’adapter les postes et conditions de travail. Il s’agit de conditionner la reprise à la préservation de la santé de chacun, de trouver le juste équilibre entre mesures salariales et vie (survie) de l’entreprise, d’anticiper les changements (production, modalités, …) en s’adaptant et en formant en conséquence.

Pour surmonter la crise économique que génère la crise sanitaire, salarié(e)s et employeurs doivent d’abord compter sur la dynamique qu’ils sauront créer ensemble, entreprise par entreprise. Sans cela, les aides de l’Etat et la solidarité qu’apporte le système social “à la française” ne suffiront pas.

C’est à cette fin que la CFTC Hauts-de-France invite ses délégués à développer, au sein de l’entreprise, la négociation et aboutir chaque fois que possible à un accord préservant l’avenir de l’entreprise et de ses emplois sans rien céder à la préservation de la santé de chacun.

Fait à Lille le 10 avril 2020, les Conseillers de l’Union Régionale CFTC Hauts-de-France

Négocier en temps de crise : formes et méthodes … (1/3)

Comment prévoir, dans chaque entreprise, les modalités de poursuite du dialogue social, au moyen d’une démarche adaptée qui pourra s’appliquer pendant toute la période d’urgence sanitaire ? Accéder ici au support mis en place par la Confédération

A lire également : l’Edito, d’Eric HEITZ, secrétaire général confédéral

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.