Intelligence artificielle [ IA ] : quelle place pour le travailleurs

En cours de rédaction

A quoi ressemble les ouvriers de l’IA ?

  • A tous ceux qui doivent travailler de chez eux pour obtenir un revenu minimum.
  • Les travailleurs fantômes (les petites mains qui fournissent les éléments de base pour l’IA – exemple ceux qui ont scannés des milliers voire des millions d’images de chats permettant à la machine de reconnaître cet animal sans pour autant le conceptualiser) : la moitié de cette force du travail serait renouvelée tous les six mois !

De nombreux forums sont apparus spontanément pour tenter d’organiser leur communauté, en notant les employeurs ou en partageant les tarifs pratiqués.

  • vu sous cet angle, l’IA ouvre pleinement la vois de “l’employabilité” au sens le moins social du terme.

La fin du travail ou la “destruction créatrice” ?

La destruction créatrice, s’agissant d’IA, est l’émergence de nouveaux métiers qui compenseraient la disparitions des anciens.

Plutôt que de craindre ou d’applaudir la perspective d’une automatisation généralisée, il faut préparer avec soin la transition vers de nouvelles formes d’emplois.

  • Si l’on est aujourd’hui incapable d’imaginer le contenu de ces emplois, c’est que par définition l’esprit humain n’est pas capable d’anticiper la nouveauté.
  • Rien d’original:
    • pour répondre à la demande d’emplois qualifiés, une formation professionnelle accessible tout au long de la vie active ;
    • pour faciliter la mobilité, une assurance chômage plus souple ;
    • pour encourager l’innovation, une libéralisation de certains marchés aujourd’hui trop cadenassés (à développer ou à préciser)

Si la destruction reste créatrice, la question de l’échelle de la destruction continue néanmoins à se poser. Si le chômage n’est que transitoire, il faut néanmoins comprendre qui est concerné pour imaginer les politiques publiques appropriées.

Le test pour savoir si votre emploi est à risque porte moins sur la répétition que sur le sens commun. Ex du serveur (restauration)  et du comptable p. 120/121. (à développer par des exemples svp)

Rôle de l’IA dans l’accroissement des inégalités

– stagnation des salaires

– répartition travail/capital

– comment le système politique pourrai survivre à l’abêtissement généralisé des citoyens.