FONCTION PUBLIQUE : anticiper sa reconversion professionnelle pour raison de santé …

Le 30 mai 2021 par CFTC UR HDF

Enfin ! L’accès à la formation est renforcé pour les agents les plus exposés au risque d’usure professionnelle, c’est-à-dire à un risque d’altération de leur état de santé lié au travail. Dans la même logique, il leur est désormais possible d’être accompagnés dans un projet d’évolution professionnelle pour exercer un nouveau métier.

Ce dispositif concerne les agents de catégorie C des trois fonctions publiques.

Métiers exposés : … salubrité

Il prévoit des droits de formations supplémentaires, majorés ou étendus, en termes de rémunération ou de durée des congés de formation, afin de lever les freins à la formation et d’ajuster les dispositifs déployés à leur bénéfice au plus près de leurs besoins. Il permet aussi des formations longues grâce à un congé de transition professionnelle pour exercer un nouveau métier.

Métiers exposés : … les activités techniques et manuelles

Les agents de catégorie C, concernés par ce dispositif, sont ceux qui accèdent le plus difficilement à la formation continue. Or ce sont ces agents qui sont majoritairement exposés au risque d’usure professionnelle consécutive à la pénibilité de leur emploi.

L’ordonnance instaurant ces mesures est donc particulièrement la bienvenue.

Le message de CFTC Hauts-de-France :

Vous êtes concerné par la pénibilité de votre emploi ?

  • Anticipez une potentielle inaptitude physique en vous formant afin d’être pleinement en situation de changer d’emploi le moment venu.
  • Les Equipes CFTC en fonction publique (Etat, Hospitalière, Territoriale) sont là pour vous informer et vous conseiller.

Métiers exposés : … l’accueil du public

Partager cet article

Catégories de l'article

Poursuivre la lecture

Les commentaires sont fermés.