Après le cancer, la question du retour et du maintien dans l’emploi …

La CFTC soutient l’appel de la Métropole Européenne de Lille (MEL) aux entreprises pour favoriser le retour et le maintien dans l’emploi pour les personnes atteintes de cancer.

1 Titre de l’étude : I-KNOW-HOW * : Service intégré de connaissances et d’accompagnement destiné à aider les personnes atteintes de cancer pour rester ou retourner au travail

2 Contexte : Les améliorations dans la détection et le traitement entraînent une augmentation du nombre de survivants du cancer, car les taux de survie ont augmenté à 70% tandis que les taux de mortalité diminuent.
Comme 50% des personnes diagnostiquées avec un cancer sont en âge de travailler, le lien entre cancer et l’emploi devrait recevoir plus d’attention. L’emploi est crucial pour que les personnes atteintes d’un cancer puissent se réintégrer pleinement dans la société car il fournit des revenus, des contacts sociaux, une structure et renforce les sentiments de contrôle.
La recherche montre que seulement 62% des personnes atteintes de cancer réintègrent le lieu de travail dans les deux ans suivant le diagnostic. Les personnes qui ont un cancer sont 1,4 fois plus susceptibles d’être au chômage que les personnes en bonne santé.
Il existe actuellement des actions de soutien pour les employeurs et les employés mais le maintien à l’emploi reste difficile, c’est pourquoi « I KNOW HOW » souhaite y remédier en co-créant de nouveaux services dirigés par les utilisateurs pour les employeurs, les employés, les (para) professionnels de la santé et les coachs d’emploi.

3 Objectif et description de l’étude : L’objectif du projet est d’améliorer l’employabilité (retour au travail / maintien en emploi) des personnes atteintes de cancer en co-créant de nouveaux services pour les employés, les employeurs et le personnel (para)médical. Le projet s’intéresse aux TPE, PME ou grandes entreprises (excepté les multinationales) qui auraient connu des situations de cancer.
Au sein de I-KNOW-HOW, nous voulons parvenir à 3 résultats concrets, à savoir :

  • un outil de service d’information interactif en ligne
    • Cet outil innovant présentera en 3D des récits prenant le point de vue des différentes parties prenantes (employeurs, employés, professionnels de la santé) après entretiens approfondis avec ces derniers
  • un service d’accompagnement professionnel pour les employés atteints de cancer comprenant
    • I. un modèle optimisé d’encadrement professionnel assemblé à partir de différentes bonnes pratiques de la zone des 2 mers
    • II. un programme de formation pour les accompagnateurs professionnels
  • un service de coaching pour les employeurs comprenant
    • I. une boite à outils pour mettre en œuvre des politiques et procédures pratiques proactives soutenant les mesures de retour au travail pour les employés atteints de cancer
    • II. un programme de formation pour les professionnels et les gestionnaires des ressources humaines.

Au cours de la première phase du projet, nous souhaitons comprendre comment les différentes parties prenantes abordent le problème afin de déterminer les domaines dans lesquels des améliorations sont possibles.

4 Les partenaires du projet : Les partenaires actifs qui soutiennent ce projet sont Arteveldehogeschool (BE), Sterpunt Incluant Enterprise (BE), GTB (BE), Rother Voluntary Action (Royaume-Uni), Sara Lee Trust (Royaume-Uni), Hogeschool Zeeland (NL), ZB. Bureau de planification et bibliothèque de Zélande (NL), Centre Oscar Lambret (Fr) et Métropole Européenne de Lille (Fr).
Ce projet bénéficie du soutien financier du programme Interreg 2 mers cofinancé par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) (https://www.interreg2seas.eu/fr).

5 Qu’attend-on de l’entreprise participante ? La recherche consiste à réaliser des entretiens au sein d’entreprises ayant déjà rencontré des situations de cancer.
Cette interview a une durée +/- 60 minutes, réalisée sur la base d’un questionnaire-type semi-directif, s’appuyant sur une liste de sujets. Les questions concernent les expériences vécues par les managers de salariés concernés par un cancer et les représentants des ressources humaines, et ouvrent sur les solutions, les processus mis en place pour favoriser le maintien et le retour à l’emploi.
Cette interview est enregistrée, les données sont ensuite anonymisées.
Les interviews à destination des entreprises sont menées par la Métropole Européenne de Lille.

Les contacts : Si vous souhaitez des informations supplémentaires sur l’étude et pour organiser l’entretien, il suffit de contacter les personnes responsables de l’étude suivantes : Mathieu DESMULLIEZ, Chargé de projets européens mdesmulliez@lillemetropole.fr 03.20.21.63.89 / Véronique SELLEZ, Chargée de mission Recherche Prévention Santé vsellez@lillemetropole.fr 03.20. 21.63.03 ou 06.43.52.16.27

Coûts : La participation à cette étude n’entraîne aucun coût pour vous.

Confidentialité : Toutes les données obtenues par le biais de l’enquête resteront confidentielles. Les données sont traitées anonymement. Le formulaire de consentement que vous signez est enregistré séparément des formulaires de questionnaire. Les données sont traitées et stockées dans le cadre du projet I-KNOW-HOW. Les données anonymes sont uniquement stockées et utilisées à ces fins.

* I-KNOW-HOW : Integrated KNOWledge & coaching service to support people with cancer in How to remain in Or return to Work

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.