Quelle place aux leviers financiers de la QVT dans la rémunération globale ?

Le 11 mai 2021 par CFTC UR HDF

A l’heure où se réduisent les marges de manœuvres sur les salaires directs, les contributions financières à la QVT prennent une importance nouvelle dans les politiques de rémunération globale. Les aides à la garde des enfants et les services d’aides à domicile pour les salariés, ou pour les proches qu’ils accompagnent, sont bien des leviers qui reconnaissent la valeur du temps.

L’occasion en outre de donner un sens solidaire à des leviers de rémunération permettant également d’identifier des publics bien définis comme par exemple les salariés aidants ou ceux dont les enfants sont en situation de handicap.

Une forme d’individualisation solidaire dans un cadre collectif, avec la possibilité de différencier le niveau de financement en fonction du salaire.

Mais les leviers financiers de la QVT ne s’arrêtent pas là. Tout commence souvent par la prise charge partagée des titres restaurant et se poursuit désormais avec le forfait mobilité durable pour participer aux coûts des mobilités alternatives à la voiture en solo pour les déplacements domicile / travail.

Les nouvelles conditions du télétravail ne devraient pas manquer d’étoffer le panel des leviers. Raison de plus pour intégrer les leviers individuels de la QVT dans une approche globale collective. Surtout à l’heure de la transition d’une QVT, à l’image parfois réductrice, vers une QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail).

Mardi 18 mai 2021 – 09h00 – Durée, environ 1 H 30 – Pour vous inscrire gratuitement en ligne ICI

Découvrez, en accès libre, les interventions de :

Venez partager vos retours d’expérience sur les conditions d’une meilleure prise en compte des leviers financiers de la QVT dans la rémunération globale.

Partager cet article

Catégories de l'article

Poursuivre la lecture

Les commentaires sont fermés.