SMART : une situation sociale à suivre de près pour en tirer les enseignements nécessaires à notre action en Hauts-de-France

Vendredi 24 juillet 2020, les salariés CFTC de Moselle (Région Grand Est), manifestaient à Sarreguemines pour que des solutions soient mises en place suite à l’annonce de fermeture du site de production des automobiles Smart (Groupe Daimler). Dans le même temps, Cyril Chabanier, président de la CFTC, relayait la demande des salariés dans les médias nationaux et auprès des acteurs du dossier.

La situation des salariés de Smart est en effet à suivre de près. D’autres annonces brutales de fermetures de sites sont susceptibles de se produire, y compris en Hauts-de-France. La priorité de la CFTC peut se résumer par le maintien en emploi du maximum de salariés. Ce qui implique que chacun s’investisse dans cette démarche afin de mettre en oeuvre toutes les solutions disponibles.

Retrouvez l’actualité de ce dossier sur le site confédéral ICI

Un combat à suivre de près en Hauts-de-France.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.