Salarié(e)s du FONGECIF Hauts-de-France, la CFTC vous informe

Cher(es) collègues

J’ai souhaité vous écrire quelques lignes pour vous informer à partir des éléments en ma possession.

A ce jour, les définitions des métiers, notamment des fonctions dites « émergentes », sont réalisées au niveau national et pour moi l’adaptation en région est en cours.

Les bases de l’organisation cible est connue en Hauts-de-France puisqu’elle a été fournie tant aux membres du CSE qu’aux membres du CA et au CODIR.

Hélas, il manque un maillon primordial à la chaine, la COM prévisionnelle pour l’exercice 2020.

L’information est maintenant connue et je ne doute pas que le prochain Bureau puis CA du vendredi 12 juillet permettront d’avoir des informations sur ce sujet. Avec cet élément, les projections plus fines pourront enfin avoir lieu.

Quelles réflexions et analyses à avoir :

Le niveau de la COM nous permettra-t-il de garder un nombre important de salariés dans les fonctions « émergentes » ?

Aurons-nous la possibilité de garder toutes les antennes ?

Quel impact sur le nombre de personnes pouvant être maintenues dans les fonctions supports ?

 Quel sera l’impact sur les fonctions CAI ?

Une fois cette analyse faite, la direction pourra faire une déclinaison de l’organisation cible que j’appellerai « quantitatif » et régional en tenant compte des Antennes.

Le bureau du CA, sur proposition de la CFTC, a pris l’option d’appuyer sur la régionalisation en fonction des spécificités des différents bassins d’emploi des Hauts-de-France afin de pouvoir négocier au mieux la COM, conserver nos Antennes et préserver un maximum d’emploi.

Pour ma part, je serai force de proposition sur le sujet en recherchant des solutions pour minimiser l’impact sur le nombre de salariés ne pouvant rester dans la structure nouvellement appelée « Transition Pro ».

Il nous faudra ensuite analyser les modalités (PSE, CSP, Mesures d’accompagnement …) que nous proposera la Direction.

Il faudra également voir le sujet d’un éventuel transfert de personnes vers la structure ayant remportée l’appel d’offre CEP.

  • Peut-il y avoir transfert ? pour l’heure, les avis sont partagés.
  • Transfert automatique ou basé sur le volontariat (la démarche n’est pas la même)
  • Ce transfert est-il souhaitable pour les salariés ? 
  • Si transfert il y a, la structure « recevant » est-elle d’accord ?
  • Quels risques pour les salariés ?
  • Quid des accords atypiques, des décisions unilatérales, de la mutuelle, de la retraite complémentaire, des tickets restaurants etc. ?

Autant de points à analyser avant de demander éventuellement à la direction qu’elle se penche sur un transfert, sachant que visiblement ni la direction, ni le Conseil d’Administration, ni « Certif Pro » ne souhaitent s’engager dans cette voie, les zones d’ombre étant trop importantes.

Pour ma part je suis très « frileux » sur le sujet ayant déjà vécu ce genre de situation.

En ce qui concerne un éventuel PSE, je vous engage à me contacter si vous avez des idées, des questions, ou remarques à formuler.

En ce qui concerne le Collectif des salariés des FONGECIF de France voilà ou nous en sommes.

Le groupe restreint (dont je fais partie)

  • Des réunions mensuelles avec la DGEFP 
  • Nous avons été reçus par France Compétence le 29 mai
  • Nous avons été reçus par Certif Pro le 26 juin

A chaque fois, nous avons réussi à exposer nos craintes, nos doutes et le mal-être des salariés.

Nous avons multiplié les démarches et les communiqués de presse afin de nous faire entendre.

 Nous espérons que cela se traduira notamment dans un taux de Com permettant de sauvegarder un maximum d’emploi.

  • Nous espérons réussir à avoir un RDV avec le Cabinet du Ministre (l’espoir est tenu)

Le Collectif des Salariés des FONGECIF de France.

Nous en sommes à 8 réunions plénières permettant d’échanger des avis, faire un état des lieux, trouver des idées, essayer d’avoir une logique commune. La dernière a eu lieu le 21 juin.

Voila ce que je peux vous dire, le reste hélas n’est pour l’heure, à mon sens, que spéculation.

Les 6 prochains mois seront très compliqués.

CERTIF PRO nous a informés que les directives pour l’ensemble des FONGECIF étaient de commencer les consultations sur le mois de septembre.

Il me faut donc dès aujourd’hui accélérer la collecte d’informations très précises sur les possibilités de manœuvre, les risques pour chaque salarié en fonction de leur situation personnelle.

Je dois m’appuyer sur des textes de loi précis et des faits concrets, analyser les propositions de la Direction en apportant ma propre réflexion.

Je vous promets d’être un acteur efficace et attentif afin de permettre à chacune et chacun d’entre vous soit de rester dans la structure « Transition Pro » soit de pouvoir être accompagné le mieux possible.

Préserver l’intérêt de chacun en tenant compte de l’intérêt collectif. 

La CFTC est à votre écoute et le restera tout au long de 2019, n’hésitez pas à me solliciter.

Contact : Serge BONNAY, délégué CFTC
sbonnay@fongecif-hdf.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.