REFORME DES RETRAITES : la CFTC réagit aux annonces du président Macron

par la voix de sa vice-présidente, Pascale Coton, suite aux différentes annonces entourant la future réforme .

Tous le dossier sur www.cftc.fr

2 réflexions au sujet de “REFORME DES RETRAITES : la CFTC réagit aux annonces du président Macron”

  1. c’est un retour en arrière, après des années de cadeau des divers gouvernements gauche ou droite à des fin électorale, la retraite sera à 64 ans (elle l’était à 65 ans dans les année 1980)
    le problème se trouve dans la formation initial, les jeunes entre dans le monde du travail tardivement moyenne 24 ans, perso j’ai commencé a 18 ans
    pour les plus de 50 ans qui se retrouve au chômage, ce n’ai pas facile de retrouvé du travail

    il faut vraiment beaucoup explications pour comprendre la date de départ en retraire, M. MACRON a évoque un age pivot, oui c’est positif mais pour quelle pension ?
    le positif, la prise en compte des naissances pour les femmes actuellement et pour les hommes qui prendront des congés parentaux
    la fin des régime spéciaux, beaucoup de salarié ont des horaires et des conditions de travaille difficile et parfois mal rémunérés

    il faut négocier une minimum de pension pour les retraités car tous non pas pu ou su économiser au cours de leur vie

    cette pension doit permettre de payer une entrée dans une maison de retraire, malgré que je trouve cela difficile pour tout le monde ou réfléchir a d’autre mode d’accueil moins onereux

    Répondre
  2. Je pense qu’il faut arrêter de duper les gens…Aujourd’hui pourquoi ne pas taxer sur CA les entreprises qui robotisent exponentiellement qui échappent donc aux divers cotisations dont la retraite.
    De plus on nous parle de rendre autonome divers métier comme pour exemple les vehicules de transports en commun ; plus besoin de conducteurs ou encore dans le domaine médicale l’accueil des patients par des robots…et cela de la manière la plus banale durant un journal télévisé à 20h.
    À mon avis il anticipe déjà cette mutation c’est là le vrai problème…
    Où va-t-on ?
    Avec un PIB qui augmente d’année en année (80% cette année…) le pays va bien.
    A qui profite les réformes ???
    Il faut vraiment que l’on se réveille justement pour nos enfants et petits enfants.
    Il faut également m’expliquer comment faire entrer dans le monde du travail nos jeunes alors que l’on nous oblige à rester en poste plus longtemps, je ne suis pas fortiche en math mais là….
    Il faut que l’on explique.
    Et le fameux débat sur la pénibilité ??? Regardons ce qui se passe dans les entreprises les actifs travaillent plus longtemps quotidiennement et les emplois précaires explosent….
    Syndicalement on est passé complètement au travers.
    Amitiés syndicales
    Olivier

    Répondre

Répondre à desplechin Annuler la réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.