Prévention : la France mauvaise élève ?

En matière de prévention, la France n’est guère bonne élève. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : aujourd’hui, 15% des salariés sont atteints de maladies chroniques et 3 travailleurs sur 10 restent, deux ans après une prise en charge, exclus du monde du travail.

“Selon les chiffres officiels, 46% des employeurs seulement ont mis à jour leur document unique, dont le but est de prévenir les risques et de prendre les mesures nécessaires pour favoriser la sécurité et la santé des salariés”, note Laurence Théry, directrice de l’Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail (Aract) Hauts-de-France, rappelant que cette situation est, en partie, liée au modèle français de dialogue social où les acteurs peinent à se faire confiance pour imaginer des réponses innovantes.

“La philosophie du PRST est d’adopter une approche positive de cette question du travail. Il s’agit de faire du travail un facteur de santé et de la prévention un levier de performance dans l’entreprise”, poursuit la responsable.


Onno Ypma, Secrétaire général CFTC Hauts-de-France (au centre) :
Les entreprises se transforment à toute vitesse. Pour garantir de bonnes conditions de travail au fil de ces évolutions, le dialogue social dans l’entreprise est centrale car le point de vue des salariés est encore trop peu pris en compte

Un but commun : agir pour la santé, le bien-être et le maintien en emploi des salariés.

Un principe : établir le lien entre santé, qualité de vie au travail, performance et efficacité.

La culture de prévention : facteur de performance globale, créatrice de valeur.

Une approche positive du travail

Des méthodes :

  • Les situations de travail actuelles et futures
  • L’approche collective organisationnelle
  • L’anticipation
  • Le dialogue social et professionnel
  • L’analyse des données et des populations au travail
  • L’expérimentation comme source d’apprentissage

Le document régional issu

Les conclusions des discussions du 18 juin 2018 autour des nouvelles orientations actées dans le Plan
régional de santé au travail (PRST) 2016-2020.

Contact :
Arnaud CRISPEEL,
Référent Santé-Travail pour CFTC en Hauts-de-France

arnaud.crispeels@sfr.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.