La prévention au coeur du dialogue dans l’entreprise

Le 18 juin 2018, les partenaires sociaux membres du Comité régional d’orientation des conditions de travail
(COREOCT) et les acteurs régionaux de la prévention ont invité tous les acteurs du dialogue en entreprise
à une matinée d’appropriation et de discussion autour des nouvelles orientations actées dans le Plan
régional de santé au travail (PRST) 2016-2020. L’occasion pour eux de définir de nouveaux moyens d’action
pour placer la prévention primaire au coeur du dialogue social dans les entreprises des Hauts-de-France.

Prévention La France mauvaise élève ?

En matière de prévention, la France n’est guère bonne élève. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : aujourd’hui, 15% des salariés sont atteints de maladies chroniques et 3 travailleurs sur 10 restent, eux ans après une prise en charge, exclus du monde du travail. “Selon les chiffres officiels, 46% des employeurs seulement ont mis à jour leur document unique, dont le but est de prévenir les risques et
de prendre les mesures nécessaires pour favoriser la sécurité et la santé des salariés”, note Laurence Théry, directrice de l’Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail (Aract) Hauts-de-France, rappelant que cette situation est, en partie, liée au modèle français de dialogue social où
les acteurs peinent à se faire confiance pour imaginer des réponses innovantes.
“La philosophie du PRST est d’adopter une approche positive de cette question du travail. Il s’agit de faire du travail un facteur de santé et de la prévention un levier de performance dans l’entreprise”,poursuit la responsable.

Document de la journée du 18 juin 2018 à télécharger

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.