EMPLOI : Alinéa sur la sellette

L’entreprise de meubles et déco Alinéa, dont trois magasins sont implantés en Hauts-de-France à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Creil et Beauvais (Oise), dépose le bilan. 

L’enseigne, déjà mis en difficulté par les gilets jaunes fin 2018 et les manifestations contre les retraites fin 2019, n’a pas surmonté l’épreuve des deux mois de confinement liée à la crise du coronavirus.

Au niveau national, ce sont 2000 salariés de l’enseigne qui se retrouvent en précarité.

Désormais, deux options sont envisageables :  

  • un plan de continuation par ses actionnaires 
  • un appel à des repreneurs

L’entreprise a été placée en redressement judiciaire et les salaires seront pris en charge par les AGS, le régime de garantie des salaires.

La justice a fixé la fin de la période d’observation de l’enseigne au 13 novembre. La date limite de dépôt des offres de reprise aurait été fixée au 16 juin. A suivre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.