ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE D’AMIENS

Le 3 décembre 2019, les salarié(e)s de l’ESC d’Amiens sont appelés à à élire leurs représentants du personnel pour une durée de 4 ans. voter . Le seul vote utile pour la défense de leur emploi et l’avenir de leur école est le vote CFTC.

Depuis la fin de France Business School, l’ESC Amiens et tous ses salariés ont œuvré pour le redressement de l’école qui est ainsi passée de 250 à 400 élèves en 3 ans. Malheureusement sans embauche de personnel administratif, ni d’augmentation de salaire suivant le pouvoir d’achat. Ce sera donc les deux principaux objectifs pour ce prochain mandat.

Nous sommes toujours à la recherche du meilleur modèle économique depuis l’intégration de la CCI Amiens Picardie à la CCI Hauts de France, de la région Picardie à la région Hauts de France et des baisses progressives des subventions.

La CFTC restera vigilante pour défendre les salariés et leur cadre de vie.

Dans le bouleversement de l’enseignement supérieur, l’ESC Amiens doit se positionner résolument vers l’alternance des étudiants, car la réforme de la Taxe d’Apprentissage modifie les méthodes de financement. Dans un établissement comme l’Ecole Supérieure de Commerce d’Amiens, c’est l’avenir professionnel des salariés qui se dessine lors de ces élections.

Aujourd’hui, l’heure est au bilan ! Ensemble, continuons car le bilan est positif mais les problèmes demeurent.

Par le dialogue et la négociation, vos délégués CFTC ont obtenu :

  • lors du dernier AE (Accord d’établissement), entre autres :
    • Le versement d’un 13ème mois en Juillet
    • Le maintien d’une prime sur objectifs en Octobre
    • Le maintien d’une prime sur publication (enseignants-chercheurs)
    • Le maintien des avantages pour 5 ans sur la base de France Business School
    • Le maintien des tickets restaurants et des chèques vacances
  • La mise en place d’un partenariat avec le CE de la CCI afin d’avoir de nombreux avantages (cinéma, sorties etc…).

La CFTC est consciente que nous avons encore beaucoup à faire notamment pour l’amélioration de l’organisation du travail, le respect, la reconnaissance des salariés et pour le pouvoir d’achat.

Nous continuerons à militer pour une définition claire :

  • de la vision stratégique de l’école,
  • des missions et fonctions de chacun,
  • de la possibilité d’évolution des carrières et des salaires des administratifs et des enseignants.

Ces thèmes seront la feuille de route des futurs élus CFTC et sympathisants pour les mois à venir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.