DUNLOP Amiens : la grande supercherie des NAO

Notre DRH France a lancé les hostilités. Il nous convoque le 8 octobre, pour se présenter, nous flatter, arguant que le passage en 5X8 a été une réussite. « Et là, en pleine paix ! Il chante et puis crac, un bourre-pif » comme disait Blier dans les tontons flingueurs. Il nous sort que l’augmentation des salaires pour le personnel concerné par le passage en 5X8 était gelée pour 2 ans.

Que cherche-t-il ? Pour quelqu’un qui se doit d’être garant du bon climat social et de l’image d’Amiens Sud, mettre le feu aux poudres et tirer le premier n’est pas digne de son statut. Il s’est cru « 1ere gachette chez Volfoni ».  

Pour 2020, nous ne ferons pas une liste de souhaits que même des enfants n’oseraient écrire au père noël, mais des demandes précises.

Mettre un terme à la supercherie des augmentations au pourcentage

 Un petit calcul simple :     

  • 2% d’un salaire brut de 1500€ = 30 € d’augmentation
  • 2% d’un salaire brut de 2500€ = 50 € d’augmentation
  • 2% d’un salaire brut de 3500€ = 70 € d’augmentation

A qui cela profite le plus ?

Mettre un terme à la supercherie des augmentations au mérite

Après une évaluation des performances, souvent remplies avec des objectifs bidons, une notation plus que subjective, le salarié « dé-méritant » aux yeux de son chef, se voit attribuer 0€ ou quelques miettes.

Nous achetons tous notre baguette et notre litre de carburant au même prix, nous devons avoir tous les mêmes augmentations.

Nous demandons une augmentation unique, pour tous de 60 € par mois

Nous demandons une prime de vacances unique, pour tous de 1000 €

Pour les petits arrangements entre amis, il y a les augmentations individuelles.

CFTC : SYNDICAT FERME ET RESPONSABLE !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.