Amiens Métropole : l’Assemblée générale conforte la CFTC dans son opposition à la gestion actuelle du Comité des Œuvres Sociales

Le concert d’autosatisfaction, qui préside de façon habituelle les Assemblées Générales du COS, a été interrompu par la déclaration de Philippe Bidart, délégué CFTC.

Notre collègue administrateur, que vous avez élu au sein du Conseil d’Administration, a clairement et posément énoncé les carences de la gouvernance et de la gestion actuelle. Des carences qui, faute d’être surmontées, conduisent notre Comité d’Oeuvres Sociales dans l’impasse : 

” En qualité d’administrateur du COS, je me dois de souligner 3 points à même de mettre en danger la pérennité du COS :

–      Le poids financier excessif que représente SERY par rapport à son taux de fréquentation

–      La part trop importante de collègues qui ne bénéficient d’aucune action du COS

–      Des dysfonctionnements  administratifs qui privent des collègues de prestations et mettent les agents du COS en difficulté au travail.

Pour ces motifs, afin de motiver la majorité de gestion du COS à agir réellement, la CFTC vous invite à voter NON au rapport d’activité et au rapport financier. “

Cette prise de position a été spontanément étayée par le témoignages de collègues démontrant, si besoin était encore, combien le COS manque à ses devoirs.

Fait nouveau, la secrétaire générale de la CFDT a apporté le soutien de son syndicat à la majorité de gestion constituée de la CGT.

  • Visiblement avec l’espoir d’obtenir un siège au Bureau du Conseil d’Administration …
  • De vieilles pratiques, à le vie dure, que la CFTC rejette avec détermination !

 

Au final les rapports, moral et financier, sont rejetés par plus de 25% de l’Assemblée.

  • Comme quoi, à force de persévérance, la CFTC se fait entendre et comprendre.

Contact :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.