CONSEIL REGIONAL HAUTS-DE-FRANCE : Non à la discrimination entre les agents de Lille et Amiens

Le climat morose généré par la fusion est aujourd’hui alimenté par les projets de l’exécutif du Conseil Régional Hauts-de-France relatifs au régime indemnitaire, le temps de travail et l’action sociale visant ses agents.

Par exemple,

  • la part variable du régime indemnitaire (primes) servie aux agents picards est liée aux résultats de l’entretien professionnel
  • les collègues lillois continuent d’en percevoir la totalité, quels que soient leurs résultats professionnels.

La CFTC ne défend rien d’exceptionnel :

  • simplement que les agents des deux versants (Lille et Amiens) soient traités de la même façon à situation équivalente.

Sans nier quelques légères améliorations aux trois dispositifs présentés, au final la CFTC constate que l’exécutif régional ne répond pas à l’attente légitime des agents qu’est l’égalité de traitement. La CFTC le dit ainsi car, si aujourd’hui ce sont les agents amiénois qui sont victimes, demain ce peut -être tout aussi bien ceux de Lille.

La CFTC relève que le régime indemnitaire des élus du Conseil Régional ne subit pas une telle ségrégation. De même, il n’est pas minoré pour absentéisme.

En conséquence, la CFTC émet un avis négatif sur l’ensemble des dispositifs sur lesquels elle est appelée à émettre un avis en Comité technique qui se tient actuellement au siège amiénois du Conseil Régional des Hauts-de-France.

 Contact :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.