Carrefour : la restructuration des ex-magasins Dia dans sa phase finale

PARIS,  2 juin 2018 (AFP)

Le rideau va bientôt tomber pour les ex-magasins Dia de Carrefour. Annoncé fin janvier, le plan de restructuration de la filiale proximité du géant de la distribution, avec environ 2.100 suppressions de postes à la clé, entre dans sa phase finale.

Le comité central d’entreprise (CCE) de Carrefour Proximité doit donner lundi son avis sur le projet qui prévoyait la cession ou la fermeture de 273 des 352 magasins ex-Dia, dans le giron du groupe depuis 2014. Les 79 magasins restants vont passer en location-gérance.

Au bout du compte, et sans surprise, plus de 90% (249) des 273 magasins concernés devraient purement et simplement fermer faute de repreneurs selon les derniers chiffres de la direction (“23 offres fermes”, un magasin déjà cédé). Un nombre qui “pourrait bouger à la marge”, selon Carrefour qui insiste sur le “manque d’attractivité” de ces points de vente.

En présentant son “plan de transformation” le 23 janvier, Alexandre Bompard, PDG du groupe depuis l’été dernier, avait pour objectif de reclasser “au moins” la moitié des 2.100 salariés menacés. Désormais Carrefour “souhaite reclasser l’ensemble” des salariés, “en leur proposant trois offres”.

“Le processus est en cours”, avec une “forte mobilisation” de la direction, assure Carrefour.

Le passage en location-gérance, qui s’accentue dans les supermarchés, va aussi concerner à la rentrée des hypermarchés.

La CFDT n’a pas signé l’accord sur le PSE, avalisé par les syndicats FO, CFE-CGC et CFTC.
La Direccte doit dire avant fin juin si elle donne son aval à l’accord.
Les salariés seront alors placés en dispense d’activité jusqu’au 1er septembre, date des licenciements.
Quant à la suppression, via un plan de départs volontaires (PDV), de 2.400 postes dans les différents sièges du groupe, l’accord est aussi en attente de l’homologation de la Direccte. Les candidats au départ pourront ensuite se faire connaître jusqu’au 1er novembre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.