FORMATION PROFESSIONNELLE(*) : Un accord qui va dans le bons sens pour la CFTC.

Cet accord national interprofessionnel sur la formation, couplé aux nouvelles règles sur l’apprentissage et l’alternance (valorisation tutorat et maître d’apprentissage, mise en place des campus métiers), constitue une réelle avancée sociale.

Avec la montée en puissance du Congé Personnel de Formation (CPF) « lisible et rénové » , la CFTC prend acte de l’évolution qu’elle revendiquait depuis longtemps, permettant à chaque salarié une maîtrise accrue de son parcours professionnel.

La CFTC Hauts-de-France compte bien que les salariés de la région puissent se saisir des éléments de cet accord pour construire et pérenniser leur avenir professionnel avecl’intégration du CIF dans un CPF « transitions professionnelles »

  • la hausse du plafond et de l’alimentation du CPF, de 24 à 35h par an, avec un plafond qui passe de 150 à 400 heures
  • l’alimentation du compte porté à 55h par an avec un plafond de 550h pour les personnes peu qualifiées

La CFTC juge très positif  l’évolution du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) contenue dans l’accord. Évolution qui permettra aux salariés d’accéder au droit à l’accompagnement universel et gratuit. Le choix de la formation qui convient le mieux à ses aspirations et ses capacités sera guidé par une meilleure connaissance :

    • des formations existantes,
    • des métiers correspondant,
    • de leur adaptation aux salariés
    • des évolutions du marché de l’emploi (nouveau métier, besoin en mains d’œuvre). Ce nouveau CEP permettra aux salariés d’accéder au droit à l’accompagnement universel et gratuit.

 

*Cet accord n’est pas applicable pour le moment en fonction publique. Un décret devra intervenir ultérieurement à cette fin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.