DUNLOP Amiens : Accord d’intéressement pour la prime 2016 – 2019 – avenant 2

Depuis plusieurs mois, la CFTC avait constaté que les critères de la prime trimestrielle n’étaient plus adaptés à la situation et à l’évolution de la production et des effectifs.

Pour la CFTC, le travail et les résultats obtenus par les salariés n’étaient donc plus reconnus à leur juste valeur.

Pour continuer à avoir un site compétitif avec une motivation des salariés, il était indispensable de renégocier certains critères.

 

  • Lors de la première réunion du 6 avril, la Direction nous a présenté les primes moyennes 2017 avec les 5 critères (qualité, volume, absentéisme, coût et sécurité) avec un bilan sur les points positifs et négatifs.
  • La Direction a donc proposé des modifications sur 3 critères avec un premier seuil de déclenchement dès 15 €.
    • Qualité : entre 2,24 à 2,49 %
    • Coût : entre 18,06 €  et  28,16 € selon le mois avec une moyenne de 20,29 €.
    • Absentéisme : AOP 2,58 %
  • Lors de la réunion du 6 avril, la CFTC a exigé de la Direction qu’elle revoie sa copie.
    • Les propositions annoncées n’étaient pas à la hauteur des efforts et des attentes des salariés !
    • Effectivement, la CFTC rappelle que la reconnaissance des salariés est impérative pour assurer un avenir à notre site.
    • Par ailleurs, les résultats sont stables voire meilleurs dans certains domaines (critères).
    • La CFTC  a donc effectué des propositions allant dans ce sens et a demandé à la Direction de mettre en place des plans d’actions afin d’atteindre les objectifs plus facilement !
  • Lors de la 2ème réunion du 13 avril, la Direction est revenue à la raison et a proposé des avancées positives afin de déclencher plus facilement les primes. A savoir :
    • Seuil de déclenchement dès 15€ :
      • Qualité : entre 2,41 % à 2,60 %
      • Pour juillet/août : 2,66 % à 2,90 %
      • Coût : 20,38 €
      • Absentéisme : 2,65 %
      • Sécurité : inchangée
  • Il est à noter qu’une commission de suivi se réunira à titre exceptionnel quand surviendra un incident, indépendant des salariés et impactant significativement un ou plusieurs critères.
    • Ce dispositif permettra de ne pas pénaliser les salariés s’ils ne sont pas responsables.
    • C’est une demande de la CFTC depuis des années !
    • En effet, par exemple, quand une panne importante arrive, les salariés ne sont pas responsables !

Les nouveaux seuils sont applicables dès le 1er avril 2018.

LES SALARIÉS ET LA CFTC ONT DONC ÉTÉ ENTENDUS !

CFTC : LE SYNDICALISME CONSTRUCTIF !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.