Edito

Rentrée sociale, en avant !

Septembre arrive et déjà les larmoyants sont à l’œuvre : dégradation de la qualité de vie au travail, ouverture des commerces le dimanche, flexibilité accrue des horaires, insuffisance des salaires, …

S’il suffisait de se plaindre pour que la condition du salarié s’améliore … la CFTC n’aurait pas de raison d‘exister !

Septembre est synonyme de rentrée sociale pour la CFTC, ses délégués, ses adhérents, ses sympathisants.

C’est en effet le moment de s’atteler à nouveau aux difficultés rencontrées, de toujours proposer, et s’opposer si nécessaire.

Pendant que d’autres s’emploient à attiser les douleurs sociales pour continuer à exister, faisons de la CFTC et par ses valeurs l’outil pour aller de l’avant !

Pour cela, le meilleure moyen de mettre en œuvre est ce que nous offre la loi : les élections professionnelles qui permettent à nos représentants de parler au nom de tous et le respect de chacun.

De nombreuses entreprises et l’ensemble des administrations auront leurs élections professionnelles d’ici décembre : c’est le moment d’aller de l’avant.

A défaut, les salariés confieront leur avenir professionnel et social à ceux qui confondent conflit social et dialogue, avec toutes les conséquences qui en découlent sur le plan familial et personnel. Le dialogue social se conçoit dans la construction.

Dès maintenant, rapprochez-vous de votre structure départementale CFTC pour préparer ces élections professionnelles, c’est votre avenir et il vous appartient.